meilleurs metaux conducteurs

Quel métal est le meilleur conducteur électrique ?

Tous les métaux sont de remarquables conducteurs électriques. Toutefois, on peut distinguer une capacité de résistance qui varie en fonction du type de métal. Dans cet article, découvrez la liste des métaux conducteurs par opposition à d’autres matières non conductrices comme, par exemple, le PVC.

La liste des meilleurs métaux conducteurs d’électricité

Le top des 3 des conducteurs est le suivant, le plus conducteur de tous étant l’argent :

  1. L’argent est le meilleur des conducteurs. Cependant, il coûte relativement cher à intégrer dans nos appareils.
  2. Le cuivre, qui devient également très cher avec les phénomènes de surproductions, intègre la majorité des câbles électriques
  3. L’or, enfin, est utilisé dans des composants électroniques parfois.

Les autres métaux conducteurs

Suivent d’autres métaux très utilisés dans l’industrie, il s’agit de :

4 . L’aluminium, le métal le plus utilisé après le fer, qui sert surtout pour les emballages ;

5. Le zinc, que l’on utilise particulièrement pour la galvanisation (à l’aide de bains de zinc) ;

6. Le nickel, qui est utilisé dans la composition de l’inox (un alliage que l’on retrouve partout dans la vie quotidienne). Il est recyclable à l’infini ;

7. Le fer, très utilisé dans la construction de bâtiments et dans le secteur automobile ;

8. Le platine, particulièrement emprunté pour la création d’alliages en bijouterie mais aussi en médecine ;

9. Le palladium, extrêmement cher, que l’on utilise aussi en bijouterie, dans l’automobile et dans l’industrie électronique ;

10. Le plomb, particulièrement utilisé dans la fabrication de batteries d’accumulateurs, dans les balles des armes et même dans les systèmes de protection aux rayons X et nucléaires.

Matériaux conducteurs et supraconducteurs

L’argent, le cuivre et l’or sont considérés tous trois comme des conducteurs, à l’instar de l’eau (et particulièrement l’eau salée). Cependant, il existe des supraconducteurs qui sont encore plus adaptés pour la conduite de l’électricité dès lors que certaines conditions sont respectées (en particulier leur température). Ils sont alors utilisés pour des expériences, en particulier au CERN avec l’accélérateur de particules.

Ces matières sont supraconductrices dès lors qu’elles respectent deux critères fondamentaux :

  • Pas de résistance électrique (la résistivité nulle) ;
  • Une expulsion du champ magnétique à l’intérieur (que l’on appelle en science l’effet Meissner).

Ainsi, de manière expérimentale, on a pu constater que le mercure perd sa résistivité en dessous d’une certaine température critique.  De même, l’hélium liquide devient un supraconducteur à -271,6 ° Celsius. Le plomb, déjà conducteur, devient supraconducteur à une température de −266,15° Celsius.

X.D.