Alors que la population mondiale continue d’augmenter et que nos ressources deviennent plus limitées, il est essentiel que nous apprenions à réduire nos déchets. L’une des façons d’y parvenir est de comprendre le concept de surcyclage ou upcycling en anglais. Le surcyclage consiste à recycler des matériaux qui ne peuvent pas être recyclés ou qui ne devraient pas l’être en premier lieu. Pour vous assurer que vous faites votre part pour protéger la planète, il est important de comprendre ce qu’est le surcyclage et comment vous pouvez l’éviter.

Du recyclage au surcyclage

Dans le monde moderne, il est clair que le recyclage ne suffit pas. Nous devons nous efforcer d’aller au-delà de la simple réutilisation d’un article plusieurs fois au cours de son cycle de vie – le surcyclage est ce que nous devrions chercher à atteindre. Le surcyclage consiste à prendre un article traditionnellement considéré comme un déchet et à trouver un moyen de l’utiliser à nouveau à des fins multiples, par exemple en transformant des bouteilles en plastique en bijoux. Ce faisant, nous réduisons notre besoin de nouvelles ressources et nous donnons une utilité à des articles qui étaient auparavant jetés sans autre forme de procès. Il est clair qu’il existe d’innombrables possibilités d’utiliser les restes de manière créative, en transformant nos produits de déchets en objets de consommation courante !

Les deux termes, surcyclage et recyclage, se ressemblent beaucoup mais sont fondamentalement différents. Le recyclage est le processus de décomposition des articles en éléments plus basiques qui peuvent ensuite être utilisés pour créer de nouveaux articles. Le surcyclage consiste plutôt à réutiliser des articles au lieu de les recycler afin de réduire les déchets et la consommation d’énergie. En d’autres termes, si un produit peut subir un certain degré de dégradation lorsqu’il est recyclé, le surcyclage permet de réduire les dommages causés à l’article d’origine et d’augmenter sa valeur après plusieurs utilisations. En fait, pour ceux qui cherchent à réduire leur impact sur l’environnement, le surcyclage devrait toujours être préféré au recyclage, car il offre de nombreux avantages liés à la durabilité.

Recyclage et surcyclage

Origine et objectif du surcyclage

Le terme « upcycling » soit « surcyclage » en français, est un concept relativement nouveau, qui n’est apparu qu’au milieu des années 1990. C’est l’architecte d’intérieur allemand Reiner Pilz qui a inventé le terme, en opposant le recyclage conventionnel à l’upcycling et en soulignant que les objets inutilisés peuvent prendre de la valeur au lieu de la perdre. L’upcycling est devenu de plus en plus populaire, car les gens du monde entier reconnaissent que ses avantages peuvent réduire les déchets et aider l’environnement.

L’objectif du surcyclage est de donner une seconde vie aux matériaux mis au rebut en les réutilisant de manière créative. Cela permet d’éviter que ces produits ne se retrouvent dans les décharges et de conserver leur valeur initiale. En réutilisant, transformant et relookant des produits ou des matériaux tels que des meubles, des vêtements ou des appareils électroménagers, nous pouvons transformer un objet apparemment inutile en quelque chose de beau et de fonctionnel. Vous pouvez participer au surcyclage et faisant par exemple vos propres décorations, comme par exemple en utilisant des tubes en verre. Le recyclage contribue à promouvoir la durabilité dans le monde d’aujourd’hui et, avec un peu de créativité, nous pouvons faire toute la différence !

Les bénéfices du surcyclage

La pratique du surcyclage, est bénéfique pour l’environnement à bien des égards. Non seulement elle réduit les déchets et la nécessité de récolter de nouvelles ressources, mais elle encourage la créativité en permettant de fabriquer des objets uniques à partir de produits existants. De plus en plus populaire dans les foyers et les entreprises, le surcyclage peut même être vu dans les galeries d’art et autres lieux dédiés à sa promotion. La mode est aussi touchée par le surcyclage avec de nombreux créateurs qui mettent en place ce phénomène. Dans l’ensemble, cette forme de recyclage offre des avantages à la fois environnementaux et créatifs, et constitue un point de mire pour les personnes intéressées par un mode de vie durable.

recyclage et surcyclage

Les effets négatifs sur surcyclage

Le surcyclage c’est aussi lorsque des articles qui ne peuvent ou ne doivent pas être recyclés sont placés dans les bacs de recyclage. Il peut s’agir de matériaux tels que les sacs et emballages en plastique, les boîtes à pizza, les conteneurs en polystyrène et les bocaux en verre avec couvercle en plastique. En outre, certains articles fabriqués à partir de matériaux mixtes, comme les briques de jus de fruits, peuvent également poser problème en matière de recyclage, car ils contiennent souvent une combinaison de carton, de papier d’aluminium et de plastique, ce qui les rend trop difficiles à séparer pour être réutilisés.

Le problème avec ces types d’articles est qu’ils finissent souvent par contaminer d’autres matériaux recyclables pendant le processus de tri, ce qui peut entraîner le rejet de lots entiers de produits recyclables par les centres de recyclage. Dans certains cas, ces lots contaminés finissent dans des décharges ou des incinérateurs au lieu d’être réutilisés comme prévu.

Comment éviter les effets négatifs du surcyclage ?

La clé pour éviter les effets négatifs du surcyclage est d’être informé sur les types de matériaux que votre centre de recyclage local accepte. Avant de placer un article dans un bac de recyclage, prenez le temps de vérifier s’il peut être recyclé ou non dans votre région. Si vous n’êtes pas sûr de la recyclabilité d’un article, contactez directement votre centre de recyclage local pour obtenir des précisions avant de le jeter dans la poubelle ! De plus, si possible, essayez d’opter pour des alternatives réutilisables, comme des sacs d’épicerie ou des bouteilles d’eau réutilisables, au lieu d’articles en plastique à usage unique comme les pailles et les sacs à provisions.

Conclusion

Le surcyclage est donc un moyen efficace d’atteindre l’objectif d’avoir aucun déchet. Cependant, les effets négatifs du surcyclage est malheureusement devenu un problème trop courant dans de nombreuses communautés à travers le monde aujourd’hui en raison de sa prévalence croissante alors que les gens s’efforcent de créer des modes de vie plus durables pour eux-mêmes et leurs familles. En prenant quelques instants avant de jeter un article dans une poubelle de recyclage pour s’assurer qu’il est effectivement recyclable dans votre région et en optant pour des produits réutilisables chaque fois que possible, nous pouvons tous contribuer à réduire notre contribution au surcyclage tout en faisant notre part pour protéger notre planète !

Envie d’accroitre et aiguiser vos connaissances ? Pourquoi pas vous intéresser à notre article sur Qu’est-ce que le gluten ?

 

M.O.