Une chapka est un type de couvre-chef populaire en Russie et dans d’autres pays slaves. Elle est généralement faite de fourrure ou de laine et comporte des rabats d’oreille qui peuvent être attachés sous le menton. En réalité, le bon terme pour la désigner est l’ouchanka ; On parle de chapka (« un bonnet ») pour simplifier sa désignation. La conception distincte de ce chapeau slave lui permet d’être porté de diverses manières, offrant à la fois chaleur et protection contre les conditions climatiques difficiles. Il est traditionnellement fabriqué en fourrure, ce qui renforce encore sa capacité à isoler du froid. L’ouchanka est également fréquemment utilisée comme symbole culturel, représentant l’héritage et le style russes ou nordiques. Ainsi, les soldats de la célèbre Armée rouge de Russie étaient souvent vus portant ces chapeaux pendant les guerres mondiales mais qu’elle soit fonctionnelle ou symbolique, la chapka (l’ouchanka) reste un élément important de la garde-robe traditionnelle de ces régions.

L’histoire de la chapka

La chapka existe depuis des siècles et était à l’origine portée par les paysans russes ; Elle a gagné en popularité parmi la classe supérieure au XVIIIe siècle et est depuis lors un élément essentiel de la mode russe (pays où il est difficile d’envisager de passer ses prochaines vacances…). Au XXe siècle, les chapkas ont été adoptées par l’armée soviétique et sont devenues des « casquettes de soldat » Aujourd’hui, les chapkas sont toujours portées par les Russes de toutes les classes sociales et sont considérées comme un symbole de fierté nationale. Cependant, on en trouve également dans d’autres pays froids comme la Finlande, le Canada et même les États-Unis avec l’Alaska (ancienne provin russe par ailleurs).

la chapka tient chaud

La chapka tient chaud mais relever les oreilles est faire preuve de virilité en Russie

Comment porter une chapka ?

Les chapkas peuvent être portées de différentes manières. La façon la plus populaire de porter une chapka est avec les rabats d’oreille attachés, comme une casquette de baseball. De cette façon, la chapka sert à la fois de chapeau et d’écharpe. S’il fait particulièrement froid dehors, vous pouvez porter la chapka avec les rabats vers le bas car cela gardera vos oreilles bien au chaud, mais risque de gêner quelque peu votre audition.

En Russie, le fait de ne pas rabattre les oreilles du bonnet son une marque de virilité, par tous temps ! On retrouve des exemples de manière de porter ce chapeau typique dans différents films ainsi que :

A la poursuite d’Octobre Rouge

La plupart des gens connaissent l’interprétation de James Bond par Sean Connery, mais l’un de ses rôles les moins connus est celui de capitaine de sous-marin soviétique dans le film de 1990 À la poursuite d’Octobre Rouge. Lors du tournage de scènes se déroulant dans les eaux arctiques, Connery a porté une chapka russe traditionnelle pour se réchauffer. Le chapeau doublé de fourrure a non seulement ajouté de l’authenticité au personnage, mais il a également servi un objectif pratique en gardant Connery au chaud pendant le tournage sur un plateau glacial. La chapka n’est qu’un exemple de l’attention portée aux détails et de l’engagement en faveur du réalisme qui ont fait de À la poursuite d’Octobre rouge un succès auprès du public et des critiques pour évoquer la fin de l’Union soviétique et le démantèlement prévisible de l’Armée Rouge. Pour rappel, l’Armée rouge était plus qu’une simple force militaire pendant la guerre civile russe et au-delà ; elle était aussi un symbole des idéaux communistes de l’Union soviétique. Dirigée par des personnalités telles que Léon Trotski et, plus tard, Joseph Staline, l’Armée rouge a combattu diverses forces contre-révolutionnaires et a même contribué à l’établissement de régimes communistes en Europe de l’Est après la Seconde Guerre mondiale. Cependant, elle a également joué un rôle dans la répression de la dissidence au sein de l’Union soviétique, comme lors de la répression brutale des soulèvements en Hongrie et en Tchécoslovaquie en 1956 et 1968 respectivement. L’Armée rouge a également joué un rôle crucial dans la défaite de l’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale mais elle a été officiellement dissoute en 1992 après l’effondrement officielle de l’Union soviétique (Le film de Connery, assez visionnaire, date de 1990).

casquettes de l'armée rouge

Exemples de casquettes de l’armée rouge

Fargo

De nombreux spectateurs du film Fargo ont été frappés par les choix vestimentaires des personnages, notamment dans les scènes d’hiver glaciales du Midwest. Parmi les manteaux épais et les bonnets de laine, un personnage se distingue par le port d’une chapka, un chapeau donc bien plus généralement associé à la Russie et à l’Europe de l’Est. Mais en réalité, on peut voir des chapkas dans tout le Midwest également, portées par des immigrants russes et ukrainiens qui ont apporté leurs vêtements traditionnels avec eux lorsqu’ils ont émigré aux États-Unis. La décision de faire porter une chapka à un personnage peut sembler un détail déplacé à première vue, mais elle ajoute en fait une autre couche d’authenticité culturelle au cadre du film. En outre, il rappelle que l’Amérique est composée de diverses communautés d’immigrants, chacune ayant ses propres traditions et styles culturels. Ainsi, si le choix du personnage de porter une chapka peut sembler étrange dans le contexte de Fargo, il ne fait qu’ajouter de la profondeur à la riche tapisserie de la culture américaine.

Pour conclure

Que vous la portiez comme une casquette de baseball ou avec les rabats d’oreilles baissés, une chapka est sûre de vous garder au chaud avec style ! Cette tradition russe existe depuis des siècles et est toujours d’actualité. Alors si vous cherchez une façon unique de garder votre tête et vos oreilles au chaud cet hiver, notamment après avoir glissé les pentes de ski sur un snowboard par exemple, ne cherchez pas plus loin que la chapka !

F.D.