Avez-vous déjà vu ou entendu quelqu’un utiliser le terme  » SOS  » ? Vous l’avez peut-être remarqué dans un message texte, sur un panneau ou même gravé dans la terre. Il y a de fortes chances que vous soyez curieux de savoir ce que signifie cet acronyme de trois lettres et comment il est utilisé. Explorons la signification de « SOS » et la façon dont il est utilisé dans différentes cultures et différents contextes.

sos

Que signifie SOS ?

Les lettres « SOS » signifient « Save Our Souls« . Il s’agit d’un signal codé international utilisé pour envoyer de l’aide en cas de détresse ou d’urgence. Le signal SOS est traditionnellement envoyé sous la forme d’une séquence continue de trois points, trois tirets, puis trois autres points (…—…).

En morse, ces symboles se traduisent par la lettre S (trois points) suivie de la lettre O (trois tirets) suivie de la lettre S (trois points). Ce motif continu a été choisi parce qu’il était facile à reconnaître rapidement lorsqu’il était envoyé en morse ou par d’autres méthodes de communication.

Les origines de SOS

L’histoire de l’origine du SOS est étonnamment complexe. Si l’expression exacte « SOS » n’a été adoptée officiellement qu’en 1906, son concept remonte à des temps très anciens. La première utilisation connue d’un signal de détresse provient d’une tablette d’argile gravée datant d’environ 4 000 ans avant J.-C., sur laquelle on peut lire « …d’une mer à l’autre…que mon cri parvienne jusqu’à toi ! » Cette phrase a ensuite évolué vers des expressions plus reconnaissables comme « sauve notre navire » et même « sauve nos âmes »

Finalement, ces phrases ont été condensées en seulement trois lettres (et deux points) qui pouvaient être facilement envoyées via le code morse – S-O-S. Il était ainsi beaucoup plus facile d’envoyer rapidement un message clair sur de longues distances, car les télégraphes étaient limités en termes de vitesse d’envoi des données en raison des contraintes de bande passante.

En 1906, SOS a été officiellement adopté par toutes les grandes nations maritimes comme le signal de détresse universel standard ; il a même été mentionné comme tel dans la première édition du Code international des signaux (ICS). Il a rapidement gagné en popularité parmi les marins du monde entier et est encore utilisé aujourd’hui comme un moyen fiable de communiquer en cas d’urgence.

Et dans les autres langues ?

Anglais : « SOS »
Français : « SOS »
Espagnol : « SOS »
Italien : « SOS »
Allemand : « SOS »

Si l’acronyme anglais de SOS est largement connu, de nombreux autres pays utilisent également leurs propres variantes de la même phrase. Par exemple, en chinois, on dit 困难 (kùn nan), qui signifie « difficulté » ou « détresse » ; en japonais, on dit 救助 (kyūjo), qui signifie « sauvetage » ; et en hindi, on dit आपत्ति (āpatti), qui se traduit par « urgence » . Même si ces expressions ne ressemblent pas à des SOS, elles signifient toutes la même chose : de l’aide.

Comment le SOS est-il utilisé aujourd’hui ?

Le signal SOS est encore largement utilisé aujourd’hui, notamment dans le domaine des communications maritimes où les navires en mer utilisent couramment des radios. En plus d’être envoyé par les canaux radio traditionnels, le SOS peut également être envoyé par téléphone satellite, courriel, messages texte, appels téléphoniques et signaux de fumée.

Cependant, bien qu’il soit encore largement reconnu comme un symbole d’appel de détresse dans le monde entier, il n’est pas toujours approprié en fonction de votre situation.

Par exemple, si vous essayez de contacter les services d’urgence lors d’une situation d’urgence mais que vous n’avez pas accès à un émetteur radio ou à un téléphone satellite, l’utilisation de la messagerie textuelle SMS sera probablement votre meilleure option puisque les tours de téléphonie cellulaire sont généralement disponibles dans la plupart des endroits.

Si vous trouvez que vous êtes perdu et que vous avez besoin d’aide, sans accès à un téléphone ou une autre forme de dispositif de communication, ne désespérez pas ! Il existe plusieurs stratégies pour signaler votre présence ou votre position afin qu’une aide arrive.

Par exemple, le camping et les randonnées ont souvent des sentiers bien balisés qui peuvent facilement communiquer votre position aux autres utilisateurs. Les secours peuvent également inspecter les abords de routes ou d’autoroutes.

La meilleure chose à faire est donc de rester visible et d’utiliser des points de repère visuels sur votre position actuelle afin que ceux qui viennent à votre secours la connaissent rapidement.

Comment pouvez-vous aider ?

Si vous entendez quelqu’un lancer un appel SOS à l’aide de votre radio ou d’un autre appareil électronique (téléphone portable, etc.), ne répondez pas verbalement – écoutez simplement attentivement pour vous assurer que vous comprenez d’où et de qui provient l’appel avant d’agir.

Une fois que vous avez déterminé qui a lancé l’appel et où il se trouve, contactez immédiatement votre service de police local ou votre agence de recherche et de sauvetage pour signaler l’incident. Si possible, fournissez-leur une description détaillée de ce qui s’est passé et toute information sur l’emplacement de l’appelant que vous avez pu entendre pendant sa transmission.

Si vous êtes assez près pour apporter vous-même une aide directe, faites-le. Cependant, n’oubliez pas de rester en sécurité lorsque vous le faites – ne vous mettez jamais directement en danger en essayant d’aider quelqu’un d’autre !

Enfin, si vous entendez plusieurs appels à l’aide dans un court laps de temps, contactez immédiatement les forces de l’ordre locales ou l’équipe de recherche et de sauvetage – votre réponse rapide pourrait signifier la vie ou la mort pour les personnes en détresse !

Conclusion

« SOS » est un terme bien connu, mais il y a peut-être encore plus de signification cachée dans sa connotation qu’auparavant. Traditionnellement utilisé comme un signe international d’appel de détresse en cas de danger, SOS reste aujourd’hui encore le symbole d’urgence et de sauvetage le plus reconnu, et savoir quand l’utiliser pourrait vraiment faire la différence entre la vie et la mort un jour.

Bien que les radios traditionnelles soient toujours une option viable en pareille situation, nous nous acheminons vers des technologies modernes comme les SMS ou les adresses emails pour demander de l’aide. Nous ne devrions jamais oublier à quel point être informés sur comment appeler à l’aide peut avoir des conséquences positives.

 

Découvrez également notre article sur ce que signifie le mot baka ou encore QLF !

 

F.B

Exit mobile version