Le courtier en crédit immobilier est le professionnel qui réalise des transactions entre vendeurs et acheteurs. L’action du courtier consiste à servir d’intermédiaire pour ces transactions, ce qui signifie qu’il n’a aucun lien avec l’une ou l’autre des parties impliquées dans une transaction.
Sa mission de conseil permet de s’assurer que toutes les parties connaissent leurs droits en vertu de la loi française lorsqu’elles commencent à négocier les prix ou d’autres aspects liés à l’achat d’une propriété à l’étranger.

Quel est l’intérêt de passer par un courtier pour un emprunteur ?

Si les taux d’intérêts les plus bas sont les plus incitatifs pour une majorité d’acquéreurs en biens immobiliers, le courtier en crédit immobilier n’a pas que la mission de vous trouver celui-ci. En effet, il existe d’autres aspects à prendre en compte, sachant bien entendu que c’est un point rapidement soulevé par les consommateurs de crédits bancaires. On pense notamment au coût de l’assurance emprunteur qui reste fixe sur les annualités de remboursement. Cette dernière peut bien entendu être renégociée mais la majorité des banques peuvent tout simplement refuser de vous financer (sans avoir à se justifier) si vous ne la prenez pas en souscrivant votre crédit immobilier.

Le principal avantage du courtier en crédit immobilier, à l’instar de Immocréditaux à Lille, est de vous permettre de gagner du temps puisqu’il se charge de préparer avec vous le dossier pour la demande de financement du bien immobilier et a les contacts avec les banques afin de vous faire bénéficier des meilleures offres. Bien entendu, vous avez intérêt également à présenter à votre courtier immobilier tous les documents utiles pour solliciter un prêt, à savoir au minimum :

  • Les deux derniers avis d’imposition,
  • Les 3 derniers bulletins de salaire,
  • les trois derniers relevés de compte en banque,
  • Le justificatif d’identité,
  • Le justificatif de domicile actuel,
  • Le compromis de vente.

Si vous avez le moindre doute quant à votre capacité à pourvoir acheter le bien immobilier de vos rêves, il est également utile de le contacter préalablement.

constituer un dossier credit immobilier

Le calcul de l’endettement : une phase cruciale opérée par le courtier en crédit immobilier

Le taux d’endettement est le facteur le plus important pour déterminer le montant que vous pouvez consacrer au remboursement de vos prêts tout en conservant un mode de vie adéquat. Il est égal à une fraction du revenu mensuel net, ce qui signifie que les personnes ayant des revenus plus élevés ont besoin d’un ratio plus faible que celles qui ont moins d’argent dans leur ménage chaque mois.

Ainsi, dans le cadre de la faisabilité du prêt immobilier, votre courtier prendra bien le temps d’estimer le pourcentage de revenu accordable au financement du bien. Le reste, c’est ce que les professionnels du courtage appellent « le reste à vivre« .

La formule du taux d’endettement

Pour pouvoir déterminer ce taux d’endettement, une opération toute simple est à faire, nécessitant comme vu plus haut de constituer un dossier de l’ensemble des ressources et dettes du ménage :

Taux d’endettement = montant des crédits et charges fixes x 100 / revenus (salaires nets + autres revenus financiers)

Ainsi, si une mensualité est de 800 € alors que les revenus sont de 2500 euros, alors le taux d’endettement de l’emprunteur est de 32% (800 x 100/2500). De manière générale, au-delà de 35%, le professionnel financeur pourra considérer que l’emprunteur aura du mal à rembourser.

Avec un taux d’endettement supérieur à 35%, Comment faire ?

Il reste possible de financer un bien immobilier avec un taux d’endettement de plus de 35%, bien des courtiers en crédit immobilier vous le diront. Par exemple :

  • On peut rallonger la durée de remboursement du prêt (tout en sachant que le taux d’intérêt augmentera mécaniquement) afin de réduire les mensualités ;
  • Un jeune emprunteur peut être perçu comme plus en mesure de pouvoir répondre à de telles exigences d’endettement élevé ;
  • Le fait de disposer de réserves, et notamment de bas de laines (de l’épargne), peut faciliter la présentation d’un dossier auprès des organismes de financement ;
  • Si les revenus du ménage sont élevés, on peut considérer que le « reste à vivre » évoqué plus haut peut être en valeur brute suffisant ;
  • Une situation stable de fonctionnaire marque indéniablement un avantage pour le demandeur de crédit immobilier.

credit immobilier negociation

Pour conclure

Faire appel à un courtier en crédit immobilier, c’est solliciter un professionnel disposant d’un numéro Orias pour vous accompagner dans vos démarches d’acquisition et de financement du bien. Parfois, le professionnel pourra également vous aiguiller sur les besoins à couvrir, à défaut d’estimer avec vous la valeur du bien immobilier. Ainsi, pensez toujours à cumuler dans votre dossier à présenter aux organismes bancaires l’ensemble des besoins à financer comme les travaux et la rénovation à prévoir dans le logement.

C.S.