Par définition, la souche de cheminée est une partie extérieure de votre foyer, et il est très important de s’assurer que vous avez un tirage efficace grâce à elle et au conduit lui-même. Un chapeau ou un mitron protège cet élément vulnérable des dommages causés par les intempéries tout en contribuant aux éléments architecturaux qui constituent l’harmonie visuelle dans la conception de la maison.

Quelle réglementation sur les souches de cheminées ?

D’un point de vue réglementaire, une souche de cheminée doit dépasser le faîte du toit de la maison de quarante centimètres. Cette norme qui est impérative sur toutes les nouvelles constructions, permet d’effectuer un bon tirage. Par ailleurs, rien ne doit être construit dans un rayon de huit mètres autour d’elle (on la tient ainsi éloignée d’un ballon solaire par exemple). Cela a plusieurs conséquences pour les constructeurs et notamment le fait qu’ils doivent placer la souche de cheminée préfabriquée et isolée assez près du faîte.

toiture

Toiture

La pose d’une souche de cheminée : les règles de bon sens

Si vous êtes sur le point d’installer un conduit et une souche de cheminée, il est également essentiel de tenir compte des vents dominants. Les professionnels vous le diront : Si celle-ci est directement exposée au vent, elle est sous une surpression et la conséquence est alors que la cheminée tire mal. Pour éviter ce phénomène, on place donc de manière générale la souche du côté de la pente du toit opposée aux vents dominants. Il est possible parfois de la monter de l’autre côté si la maison se révèle être dans une zone dépressionnaire, c’est-à-dire à l’abri d’une construction, d’une colline ou d’un rideau d’arbres.

Les souches de cheminées en Kit

De nos jours, pour faciliter le travail de pose de conduit et de souche de cheminée, il existe des solutions préfabriquées. En vous rendant dans un magasin de bricolage ou en cherchant sur Internet, vous pourrez trouver des souches de cheminées en kit qui ont par exemple une imitation brique. On peut bien entendu en retrouver de tous les styles pour garder une certaine harmonie avec la toiture et l’ensemble de l’architecture de la maison. Le gros avantage de ces souches de cheminées en kit réside dans le fait que l’installation ne demande pas de travaux de maçonnerie bien qu’il faille tout de même bien choisir l’endroit de la couverture où vous décidez de l’installer et la nécessité de mesurer la pente du toit.

Un autre avantage, non négligeable, est également qu’une souche préfabriquée n’impose pas de charge supplémentaire à une charpente.

La technique pour installer une souche en kit

Une fois votre souche de cheminée en kit achetée aux bonnes dimensions, il vous faut créer un encadrement au niveau de la charpente en doublant les chevrons et en clouant les traverses. Ensuite, il faut déposer les éléments de couverture (tuiles plates, tuiles mécaniques, ardoises, bardeaux, etc.). Le sciage des liteaux via une scie égoïne est nécessaire de manière à ouvrir le passage. Équipée d’une jupe d’étanchéité mais aussi de patins à accrocher à la charpente, la souche de cheminée en kit se fixe sous les chevrons par deux barres métalliques reliées par des tiges filetées qu’il faut serrer par vissage d’écrous à oreilles.

poser une souche de cheminee

Démarrer la pose de souche

Une bande de solin auto-adhésive assurera ensuite l’étanchéité à la base de la souche ; Il suffit dès lors de placer les éléments de couvertures évoqués plus haut sachant que ceux situés sous la souche doivent être recouverts par la jupe.

A l’intérieur, au niveau de la charpente, il est possible d’installer des boisseaux en inox isolés de laine de roche et revêtus de galva. Ils sont très légers à mettre en place et évitent la création d’un chevêtre au niveau du passage du plancher. Le premier boisseau est engagé dans la souche alors qu’avec un conduit en boisseaux de terre cuite le dévoiement est de 30 degrés (Un dévoiement est un angle maximum autorisé).

Il est à noter qu’avec un conduit en inox, le dévoiement autorisé est de 45 degrés.

Un raccordement entre deux boisseaux se fait via un collier que l’on serre à la main pour un éventuel démontage plus facile au besoin. On raccorde l’ensemble du conduit de cette manière jusqu’à atteindre la cheminée.

Pour aller plus loin

L’installation d’un conduit et d’une souche de cheminée requiert de la technique qui peut être plus important que la pose d’une fenêtre notamment ; Si vous n’avez jamais réalisé ce type d’opération, le mieux est de le demander à des professionnels de la toiture et charpentiers. Vous pourriez par exemple devoir faire des aménagements supplémentaires en fonction de la situation. Par exemple, si en général il faut se contenter de scier les linteaux sans toucher aux chevrons, selon l’orientation de votre conduit et la position de la souche, vous pourriez être dans la nécessité de scier un chevron ; Il faudra alors doubler les deux chevrons voisins pour éviter tout affaiblissement de la charpente.

Il est aussi important de rappeler que la réglementation change en matière d’habitat ; Par exemple, les normes imposent une distance minimale de seize centimètres entre le conduit de fumée et les pièces de charpente.

X.D.