Vous avez croisé le terme buttage et vous vous demandez de quoi il s’agit ? Vous aimeriez avoir une définition précise du buttage ? Nous allons vous en dire plus dans cet article et vous expliquer ce que c’est. Le buttage vient du terme butter et non, nous vous arrêtons tout de suite, nous n’allons pas parler dans cet article sur que veut dire du terme familier qui signifie tuer en argot. Ainsi, quand on parle par exemple du buttage des pommes de terre, il ne s’agit pas de tuer ces dernières, même si nous n’avons pas résisté à vous soumettre ce petit jeu de mots sur l’expression butter les pommes de terre avec l’image ci-dessous. Vous reconnaîtrez aisément que c’était bien trop tentant !

c'est quoi le buttage

Qu’est-ce que le buttage ?

Pour comprendre la définition du mot buttage, il faut se tourner vers le domaine de l’agriculture et / ou du jardinage. En effet, le buttage est une opération qui consiste à regrouper la terre au pied des plantes de manière à protéger ces dernières soit des gelées et des intempéries, soit de la lumière naturelle ou encore de l’écoulement de l’eau. Si dans certaines situations cette opération peut revêtir un caractère facultatif, dans bien d’autres situations elle s’avère à l’inverse plutôt essentielle comme dans le cas de la culture de la pomme de terre que nous allons voir plus en détails en fin de sujet.

Quels légumes faut-il butter ?

Le buttage est un excellent moyen d’éviter que vos légumes préférés ne soient déracinés par des vents violents. Le fenouil, les poireaux et les asperges sont mis en butte pour pouvoir être blanchis rapidement au besoin, avec un minimum d’exposition ou de dommages pendant la récolte ! L’ail est également ainsi protégé contre l’eau stagnante. Enfin, grand classique, la pomme de terre a besoin d’être buttée (elle est évoquée plus loin dans cet article).

Comment faut-il le faire ?

Pour butter votre jardin, vous pouvez utiliser la terre du bas ou des côtés de votre plante pour créer des petits monticules. Tout en prenant gare à ne pas déraciner vos plants, si ils sont en rangées, faites de longs monticules en ramenant de la terre des deux extrémités de votre jardin et alternez-les avec des rigoles, créant ainsi une sorte de plan incliné pour les nutriments.

Quand butter ?

Quelques semaines après avoir planté les plantes vous pourrez commencer à butter. Attendez qu’elles aient atteint une hauteur d’environ 10 cm pour commencer à créer un monticule de terre dans lequel les plants seront épanouis à leur base, puis ajoutez régulièrement de la terre au fur et à mesure que votre végétation grandit, jusqu’à une hauteur de 10 centimètres pour 20 centimètres de hauteur de votre plant. En d’autres termes, la moitié du plant doit être ainsi recouverte de terre.

L’exemple du buttage des pommes de terre

Même s’il y a des cas dans lesquels il est facultatif de butter, dans de nombreux autres cas cela sera nécessaire pour bien protéger vos pommes de terre de la lumière naturelle de manière à ce qu’elles restent parfaitement comestibles.

Si vous n’avez pas procédé au buttage ou que ce dernier n’a pas empêché certaines de vos pommes de terre de verdir, ne les consommez pas car les tubercules à partir du moment où ils sont verts deviennent impropres à la consommation.

Dans le cas des champs de pommes de terre, c’est entre autres le buttage qui, avec les sillons creusés au moment de la plantation des tubercules, est responsable de cette vue en « lignée » bien distinctes. En d’autres termes, c’est ce qui contribue à donner cette vue de champs de pommes de terre où on devine les sillons initiaux au moment où ont été plantés les tubercules quelques mois auparavant. C’est d’ailleurs ce que vous pouvez voir sur l’image qui illustre cet article ou encore sur l’image ci-dessous.

exemple buttage des pommes de terre

Exemple de Pommes de terre en buttage

Vous l’aurez compris, le fait de butter correspond au fait de consolider une plante en créant une butte à son pied de manière à la protéger efficacement de tout ce qui pourrait venir l’endommager d’une manière ou d’une autre.

Notez que nous avons parlé de terre, mais dans le cadre du buttage des pommes de terre il est aussi possible de le réaliser (à condition d’en avoir suffisamment) avec de la paille ou avec de la tonte de gazon. Cela permettra de valoriser cette dernière de manière efficace en économisant un ou plusieurs voyages à la déchetterie :).

N.O