investir dans la pierre signification

Que signifie investir dans la pierre ?

Vous avez déjà entendu à de nombreuses reprises cette expression relativement courante est souvent employée par les personnes de la génération X sans jamais vraiment en comprendre le sens car vous n’avez pas nécessairement prêté attention à ce qui précédait ou suivait ? Si vous aviez eu le contexte plus global vous auriez peut-être plus rapidement saisi mais dans la négative pas de panique, nous allons décrypter pour vous cette expression dans les lignes qui suivent et vous saurez très vite que signifie investir dans la pierre.

Investir dans la pierre : signification

Vous vous en doutez, il ne s’agit pas de spéculer sur un bloc ou un fragment rocheux en espérant que ce dernier prenne de la valeur. Et d’ailleurs cette expression imagée pourrait bien vite induire en erreur car on pourrait en parlant de pierre parler de pierres précieuses lesquelles font régulièrement l’objet d’investissements ! Mais non investir dans la pierre a une signification tout autre que de décrire le possible investissement dans un ou plusieurs bijoux. Héritée de générations qui précèdent les termes les plus modernes que nous avons l’habitude de définir ici comme que veut dire LOL par exemple, l’expression investir dans la pierre désigne en réalité le fait d’investir dans l’immobilier en se portant acquéreur d’un bien immobilier.

Ainsi, on dit de quelqu’un qu’il a choisi d’investir dans la pierre quand cette personne a choisi de faire l’acquisition d’une maison, d’un appartement, d’un studio ou d’un bien immobilier ayant fait l’objet d’une construction. Cette expression séparera le bien immobilier qu’est un terrain qui, dans le vocabulaire des personnes qui utilisent l’expression investir dans la pierre auront plus comme expression le fait de dire : “c’est un terrien !” (terrien venant ici de quelqu’un qui possède de nombreuses terres et non de quelqu’un qui n’est pas venu de la planète mars ou d’une autre LOL).

investissement immobilier

Une expression imagée qui en dit long

Investir dans la pierre a donc une signification certes quelque peu imagée mais celle-ci en dit long sur ce qu’il faut en percevoir. Dans l’inconscient des personnes qui utilisent cette expression imagée, il y a bien souvent le fait que la pierre représente quelque chose de robuste. La pierre représente ainsi ici quelque chose de résistant à l’épreuve du temps et qui s’avère en cela un investissement probablement intéressant sur le long terme. Bien évidemment, ce n’est pas parce qu’une personne achète un bien immobilier qu’elle est assurée de réaliser une plus-value dans le cadre d’une revente le jour où elle se séparerait du bien immobilier. En effet, comme nous l’évoquions dans l’article vous permettant de savoir comment estimer la valeur d’une maison, le propriétaire d’un bien immobilier et notamment d’une maison ou d’un appartement acheté pour y vivre a souvent en tête le fait que ce dernier ait une valeur inestimable.
Si elle peut potentiellement toujours l’avoir plus ou moins à ses yeux, le marché de l’immobilier est quant à lui beaucoup moins romantique et soumis à une logique de marché qui fluctue en fonction de l’offre et de la demande mais aussi en fonction des taux d’intérêt pratiqués par les banques à un instant T (ou à un futur instant T). Mais qu’à cela ne tienne, on retrouve dans l’expression investir dans la pierre un peu de cette pensée courante chez nos ainés selon laquelle un bien immobilier représente toujours à l’arrivée une plus-value.

Une question en forme de “marronier” : Est-ce le moment d’investir dans la pierre ?

Cette question est très régulièrement posée et qui ne l’a pas entendue à un moment ou un autre ? En réalité, il est particulièrement délicat de répondre à cette dernière si l’on n’a pas quelques connaissances sur des notions comme l’épargne, les taux d’intérêts, la valeur globale du marché immobilier mais aussi la législation. Les crises économiques et sanitaires favorisent ce type de question. Ainsi, par exemple, l’épargne des français s’est particulièrement développée sous l’effet de la crise COVID-19. La Banque de France rapporte notamment que la crise sanitaire a fait passer à 27% le taux d’épargne au second trimestre 2020.

C’est presque le triple de l’année précédente qui, conjugué avec des taux bas peut permettre de faciliter l’emprunt immobilier. De même, le législateur peut conduire à des comportements atypiques. Ainsi, si beaucoup de français investissent dans la pierre en vue de faire une opération financière par la location, il est important d’avoir à l’esprit que la location des logements avec une forte consommation d’énergie sera interdite dès 2023.

Le DPE (Diagnostic Performance Énergétique) et la modification du décret du 13 janvier 2021 y sont pour quelque chose.

En ayant connaissance de ces facteurs, un investisseur peut donc prendre les décisions qui s’imposent : Faire des aménagements avec l’achat (ou réhabiliter les biens possédés) ou encore vendre ses biens. Il est fort probable que l’arrivée de nouveaux biens sur le marché du fait de leur non-conformité énergétique pour la location fasse baisser globalement le marché de l’immobilier. De quoi se demander s’il ne fat pas dès lors investir dans la pierre “pour soi” !

Autant de questions qui animent ici les dialogues dans les familles, les réflexions personnelles et parfois certaines prises de risque financiers.

N.O