Que signifie asymptomatique?

Le terme asymptomatique désigne l’absence de symptômes. Les experts pensent en fait que c’est plus dangereux qu’on ne le pense au quotidien.

Tout ce que vous devrez connaître sur le terme asymptomatique

Qu’est-ce qu’une maladie asymptomatique ? C’est un terme que l’on entend souvent à la télévision et sur internet. Mais en réalité, bien que courant, un grand nombre de personnes ignorent ce que cela signifie vraiment. De manière générale, on sait tout simplement qu’il s’agit d’une maladie qui ne présente pas de symptômes. Mais de ce fait, comment la reconnaître ? Et comment la soigner ? On se pose un tas de questions sur ce type de maladie. Mais ne vous inquiétez pas. Dans cet article, nous allons vous apporter un maximum d’informations concernant la maladie asymptomatique.

Être asymptomatique, c’est quoi ?

Suite à la présence de la pandémie et à tant d’autres virus, on entend souvent le terme asymptomatique. Mais que veut dire asymptomatique ? C’est un terme opposé du terme symptomatique. De manière simple, on utilise ce mot pour désigner l’absence de symptômes. Cela dit, le patient ne présente aucune manifestation clinique, alors qu’il est malade. Souvent, on confond ce terme avec le porteur sain. Ce qui n’est pas du tout la même chose. En fait, un porteur sain est une personne qui est porteuse d’une anomalie dans son système, mais il n’est pas malade. En outre, un patient asymptomatique est une personne qui est vraiment malade, mais qui ne présente aucun signe ni symptôme. Ce sont de ce fait deux termes qui sont bien distincts, mais que l’on utilise tous deux dans le domaine de la santé.

Quelles sont les maladies asymptomatiques ?

Il existe plusieurs types de maladies asymptomatiques aujourd’hui. De manière générale, ce sont les transmetteurs incubateurs (des maladies qui portent un germe en eux. C’est le cas de la Covid-19), les transmetteurs convalescents (c’est une maladie dont la contagion s’opère généralement après la maladie. Après la maladie, il est fort probable que le virus se trouve encore dans le corps du patient) et les transmetteurs asymptomatiques (il s’agit de la version la plus courante. Le patient est malade et le virus est contagieux. Pourtant, il ne présente aucun signe ni symptôme).

Quels sont les risques ?

Parfois, on pense que le fait d’être asymptomatique est une chance. Tout simplement parce que l’on ne subit aucun signe. Pourtant, ce n’est pas du tout le cas. Au contraire, être asymptomatique est un risque pour de nombreuses personnes. Étant donné que vous ne ressentez ni malaise ni problème au quotidien, vous n’allez certainement pas vous rendre chez un médecin. Pourtant, le virus est bien là et se développe en vous. Et des risques peuvent se présenter. D’où l’importance de réaliser quelques visites chez le médecin, surtout, aujourd’hui, avec la pandémie qui frappe le monde entier. Rester vigilant est la meilleure chose à faire.

Et comment diagnostiquer une maladie asymptomatique ?

C’est certainement la principale question que vous vous posez actuellement. En fait, la maladie asymptomatique ne peut être détectée qu’en réalisant des tests d’urines ou des tests sanguins. C’est la seule méthode pour déterminer la présence des bactéries chez un individu. Le risque des maladies est plus élevé chez les personnes enceintes. C’est pourquoi ces femmes sont toujours incitées à faire des examens et des analyses pour s’assurer que tout va bien. Le retard des diagnostics peut entraîner des gravités de la situation. Ainsi, bien que vous ne ressentiez aucun symptôme, pensez toujours à faire des analyses et des dépistages.

O.M