Le frelon asiatique dit Vespa Velutina en latin est une espèce d’insecte hyménoptère de la famille des Vespidae. L’espèce est originaire d’Asie et à été importé en France via des poteries en 2004, et depuis il ne cesse de se développer et de coloniser l’intégralité des régions de la France mais aussi de certaines parties de l’Europe (le Portugal, l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne, la Grande-Bretagne, la Belgique et les Pays-Bas). Cette espèce est désormais considérée comme invasive voire nuisible notamment à cause de la destruction des essaims d’abeilles.

Le frelon asiatique, est souvent confondu avec son homologue le frelon européen. On peut les différencier par leur couleur : le frelon européen est jaune alors que le frelon asiatique est orange.

La reine mesure jusqu’à 3,2 centimètres et les ouvrières de 17 à 23 millimètres. L’abdomen du frelon asiatique est majoritairement noir avec une large bande orangée, son thorax est noir et sa tête est noire avec un visage orangé et les extrémités des pattes sont jaunes.

Frelon asiatique

L’espérance de vie d’un frelon asiatique femelle est de un an.

Quand et comment à lieu la reproduction des frelons asiatiques ?

Les jeunes reines frelons asiatiques créent leur colonie au printemps du mois de mars jusqu’au mois d’août à raison de 1 œuf par jour et le développement des larves se fait en 45 jours. Vers le 15 juin, la reine frelon à assez de larves dîtes de « première caste », et elle peut donc se concentrer sur la ponte de ses œufs et elle passe alors de un œuf à environ cent œufs par jour.

Lorsque la reine fondatrice frelon asiatique commence à pondre, elle créée un premier nid au printemps dit de nid de printemps ou de nid primaire. Cette période va de mars à mai.

Puis le nid devenant de plus en plus important et la capacité du premier nid étant dépassé, les ouvrières créent un nouveau nid dit nid d’été ou nid secondaire, construit dans un arbre et pouvant contenir plusieurs milliers de frelons asiatiques environ 2 000 frelons asiatiques dont 550 fondatrices). Celui-ci sera occupé de juin à octobre puis délaissé par les frelons de l’année qui vont mourir et les jeunes reines fécondées vont se mettre à l’abri de l’hiver, dans un endroit abrité tel que sous une écorce, une vieille souche d’arbre ou plus fréquemment dans le sol.

A quoi ressemble un nid de frelons asiatiques ?

Le nid se compose de fibres de cellulose mâchée ( mastication d’écorce qui crée une espèce de papier mâché) comme chez la plupart des guêpes. Il peut aller jusqu’à un mètre de haut et quatre vingt centimètres de diamètre. Le plus souvent le nid est aérien et situé à plusieurs mètres de hauteur mais le frelon asiatique étant opportuniste, on peut retrouver son nid au ras du sol, près des habitations, sous une charpente, dans des cheminées ou aussi dans du matériel urbain.

La caractéristique principale du nid du frelon asiatique est qu’il est rond avec une sortie latérale alors que chez son homologue le frelon européen, celui-ci à son nid plutôt allongé avec une sortie horizontale.

Le nid est automatiquement abandonné en hiver et ne sera pas réutilisé. Il est facilement observable à l’automne, à la tombée des feuilles.

 

Début nid frelon asiatique

Début nid frelon asiatique

Comment se débarrasser du frelon asiatique ?

Des systèmes de piégeage existent dans le commerce mais je vous invite à ne pas le faire vous même et plutôt de faire appel à une société spécialisée qui pourra vous débarrasser du nid.

En effet, les systèmes de piégeage peuvent attirer une colonie à proximité de chez vous, et les pièges sélectifs de frelons asiatiques n’existent pas encore. Le fait de fabriquer ou d’acheter des systèmes de piégeage à base d’appâts, de sodas ou de boissons alcoolisées avec du sucre attirent de nombreux autres insectes qui sont utiles pour la biodiversité et la pollinisation des fleurs ou arbres fruitiers.

Cependant, des recherches sont actuellement en cours pour développer un piège réellement sélectif qui serait efficace grâce aux phéromones des frelons asiatiques.

Quels sont les risques entraînés par le frelon asiatique ?

  • Pour l’agriculture : Il existe une réduction importante de la pollinisation due à l’alimentation du frelon asiatique et de nombreux dégâts effectués sur les fruits dans les régions concernées. Le frelon asiatique est attiré notamment par le raisin car le frelon a un besoin glucidique important.
  • Pour l’environnement : il y a un déséquilibre fort au sein de la biodiversité car le frelon asiatique est charognard et raffole de chenilles, papillons, mouches, libellules et autres insectes nécessaire à la biodiversité.
  • Pour l’apiculture : Les abeilles sont les principales victimes du frelon asiatique qui se met en vol stationnaire au dessus de la ruche et qui attaque à plusieurs reprises les abeilles pour les manger. Cela apporte un effroi considérable entre les abeilles qui deviennent désordonnées et cela met en danger la colonie d’abeilles. Ces attaques peuvent dans le pire des cas entraîner la mort de la colonie ou un déséquilibre à la préparation de l’hivernage. Le frelon fait énormément de dégâts aux essaims d’abeilles et par effet de domino sur la biodiversité, et le travail de l’apiculteur (celui-ci étant déjà préoccupé par le varoa destructor).
  • Pour l’homme : Contrairement aux abeilles, les frelons ont un dard imposant et il peut piquer plusieurs fois et à chaque piqûre il injecte du venin. Les abeilles piquent une fois et meurt.

Le frelon asiatique contrairement au frelon européen entraîne plus de mort suite à un choc anaphylactique. Et c’est aussi pour cette raison ; qu’il est déconseillé de couper les haies au printemps et été (le nid pouvant être à l’intérieur).

S’approcher du nid d’un frelon asiatique est extrêmement dangereux, une quantité importante de frelons sortira du nid pour attaquer les personnes trop proches de son nid (le frelon peut détecter des humains 5 à 8 mètres du nid).

A.H.