En matière de gestion de l’eau chaude de votre maison, le chauffe-eau électrique est un grand classique qui revient largement à la mode en raison du moratoire sur l’usage du gaz. Cela peut s’avérer économique notamment dans votre salle de bain. Gros réservoir isolé thermiquement muni d’une résistance variant en fonction de ce dernier, il est accouplé à un thermostat. Voyons en détails les intérêts des différents types d’installations dans votre maison ou votre appartement en écartant d’emblée le chauffe-eau fonctionnant au gaz de ville ou propane.

Petite histoire du chauffe-eau

Inventé au début des années 30, le chauffe-eau électrique a succédé à l’usage du bois comme combustible. Si l’on remonte avant la Révolution Française, il existait ainsi dans les grandes demeures, par exemple, des fourneaux à bois. Le charbon a également connu sa période de gloire à partir du XVIIème Siècle. Plus tôt dans l’Histoire, c’étaient bien des foyers qui étaient allumés pour faire chauffer des barriques d’eau.

L’eau chauffée est le plus souvent liée à l’histoire des civilisations. On pense ainsi aussi aux thermes romains qui utilisaient des techniques de chauffage par le sol (Caldarium) sans pour autant créer réellement le circuit d’eau chaude que l’on envisage aujourd’hui a minima dans un petit appartement confortable.

caldarium

Principes du chauffage d’un caldarium

Principes généraux du fonctionnement du chauffe-eau

Vous vous demandez peut-être préalablement à nos explications sur les différents types de matériels comment fonctionne un chauffe-eau.

En fait, c’est assez simple et on peut largement faire ici un rapprochement avec une  bouilloire de cuisine : l’eau froide de la cuve du chauffe-eau est chauffée à l’aide d’une résistance. Ensuite, cette cuve est raccordée aux différents points d’eau que l’on retrouve dans la maison : Salle de bain, cuisine, toilettes, etc.

Une installation qui se révèle assez simple pour le chauffe-eau électrique à accumulation

Le gros avantage est que l’entretien d’un tel appareil (l’accumulation sur le chauffe-eau a été inventée à partir de 1915) est assez limité. En effet, un petit détartrage de temps en temps peut s’avérer utile mais sa propreté au quotidien, le silencieux de son fonctionnement de jour comme de nuit, sont autant d’intérêts équivalents au fait que vous gardez une eau chaude à température constante.

En fonction de vos besoins, du nombre de membres de votre famille notamment, ou encore en fonction des époques de l’année, le chauffe-eau électrique à accumulation peut fonctionner soit en permanence, soit automatiquement, s’il est réglé, sur les tarifs de nuits de l’électricité pour faire des économies sur votre budget.

Produire de l’eau chaude au meilleur prix qu’à partir du gaz de ville

Parfois, et notamment si vous vous faites installer une salle de bain balnéo, la consommation peut devenir plus coûteuse si le professionnel électricien qui vous l’installe ne prend pas gare au fait de le rapprocher près du point principal de demande d’eau chaude. Le gaz étant de nos jours hors de prix, l’accumulateur est un principe qui permet d’envisager de réduire ses factures.

fin du gaz

Vers la fin du gaz pour chauffer l’eau

Dans tous les cas, Le professionnel de la plomberie va essayer de vous proposer de mettre en place le matériel le plus performant issu des meilleures marques, pour assurer ainsi une garantie matérielle et la sérénité de l’ensemble de votre famille quant à la production d’eau chaude. Les marges sur les produits ainsi vendus sont plus grandes mais il faut considérer également la qualité et la robustesse de ceux-ci lorsque vous faites un choix.

Dans la mesure du possible, étant donné les principes liés à l’accumulation de chaleur, préférez un modèle de chauffe-eau à accumulation vertical. Ce dernier est pour des raisons d’entretien moins sensible à l’entartrage et délivre plus d’eau chaude en fin de réserve (la surface de mélange eau chaude et eau froide est moins importante).

Un modèle de chauffe-eau électrique : l’instantané

Sachez enfin qu’il existe des modèles de chauffe-eau électriques instantanés qui s’installent simplement au point de puisage comme pour le cas de certaines douches dans les salles de bains. La pratique est un peu moins courante de nos jours mais a le mérite d’être citée dans ce sujet.

Pratique du point de vue d’une rénovation de votre habitat par exemple (notamment si vous êtes en passe d’abandonner le gaz), ils ont quand même un problème en matière de consommation d’énergie et en matière d’entartrage. De ce fait, il existe d’autres solutions encore, toujours au moyen de l’exploitation de l’électricité, à partir de ballons d’eau chaude.

La thermodynamique pour chauffer son eau

Le chauffe-eau thermodynamique est un excellent moyen d’économiser sur vos frais de chauffage. Il est un excellent moyen de rester au chaud pendant les mois froids de l’hiver. Il fonctionne à peu près de la même manière que le système de chauffage domestique classique. Ce type de système peut tirer parti de son environnement immédiat puisque la technique consiste à extraire l’air de l’extérieur ou l’air intérieur de l’habitat parfois. Ce principe consistant à capturer l’énergie présente dans l’air ambiant et se servir de celui-ci (de son pouvoir de chaleur) pour chauffer l’eau du ballon est très prisé aujourd’hui parce qu’il réduit considérablement les coûts d’énergie.

chauffage par le solaire

Chauffage par le solaire

Le chauffe-eau solaire

C’est probablement celui que tout le monde rêve d’avoir chez soi puisqu’il est très économe en énergie. On parle ici d’un potentiel de réduction de facture d’eau chaude jusqu’à 75 % et si l’équipement peut coûter entre 3500 euros et 8000 euros qu’il faudra faire installer par un professionnel, les économies se mesurent sur le long terme et à l’usage. Un ballon solaire est ainsi posé sur votre toit dans des normes assez strictes d’installation (comme par exemple le fait de l’éloigner de la souche de cheminée). Si le soleil n’est pas forcément présent dans toutes les régions de France, il n’est pourtant pas impossible d’envisager de ce faire monter ce type d’installation alors même que l’on habite dans le nord de la France par exemple.

X.D.